Désolé pour l'absence, et pourtant nous ne sommes même pas encore en vacances, mais comme vous êtes beaucoup à l'être et que la blogosphère marche au ralenti, on a décidé donc de prendre un rythme plus estival...

Après les deux petites stations service que je vous ai présenté (pour ceux qui n'ont pas suivi, c'est ici), je me suis attaqué au grand garage que je voulais offrir à mon neveu Hugo pour ses 3 ans. Il m'a pris beaucoup plus de temps, car je voulais quelque chose de plus complet...

Toujours à l'échelle 1/43, il est à l'effigie du pétrolier Mobil, comporte 3 niveaux, et du coup je lui ai ajouté un ascenseur (manuel), ainsi que deux rampes d'accés aux parking aux étages. Un petit atelier au rez-de-chaussée permet de faire l'entretien courant des véhicules. Pour l'instant il n'a pas de pompe à essence, mais ça fera l'objet d'un futur cadeau pour compléter le tout.

Vue d'ensemble, l'effet patiné de la peinture est le résultat (inattendu) d'un problème  d'impression, mais on a trouvé ça sympa...

IMG_0250

L'atelier, et ses posters de sécurité

IMG_0252

IMG_0254

Vue latérale, avec l'ascenseur à gauche

IMG_0258

IMG_0272

Les rampes à droite

IMG_0278

IMG_0281

IMG_0283

IMG_0287

Les parking et showroom

IMG_0290

IMG_0293

IMG_0297

 

Hugo a été RAVI quand je le lui ai offert, il s'est évidemment acharné sur l'ascenseur (parce que c'est rigolo !!!), mais pour mon plus grand bonheur celui-ci a résisté ! C'est un enfant assez "actif" on va dire et il peut passer des heures à jouer avec ses voitures dessus, c'est très agréable de le voir calme et concentré, assis devant son garage posé sur son petit bureau...

Si vous voulez le même c'est possible, et si vous en voulez un complètement différent c'est possible aussi, puisque dans tous les cas tout est réalisable, y-a qu'à demander...

J'ai maintenant une petite boutique Etsy, "La Little usine", donc si voulez en parlez autour de vous ce serait sympa !!

Passez une bonne fin de w-end, et où que vous soyez profitez, nous on est en vacances vendredi prochain et vivement...

Boris